Comment déguster la cachaça? - Mapa da Cachaça
Verallia

Comment déguster la cachaça?

10 de 03 de 2014

Felipe Jannuzzi - Mapa da cachaça

Comment déguster la Cachaça? Il s’agit d’une question que nous recevons assez souvent chez Mapa da Cachaça, c`est pourquoi nous avons décidé de monter un guide expliquant pas a pas  comment apprécier la « bendita ».

Il faut tout d`abord comprendre ce qu’est la cachaça. Em premier lieu, elle a comme matière première la canne à sucre et peut seulement avoir entre 38 et 48 % d’alcool. Si ces critères ne sont pas respectes, nous ne pouvons pas parler de  « cachaça » mais de quelque chose d’autre. Un autre point et qui rend la dégustation de cachaça très intéressante, c`est la diversité des bois utilisés pour le stockage ou le vieillissement du distillat. En effet, si le whisky, la tequila, le rhum vieillissent uniquement en chêne, pour la cachaça, il existe plus de 20 types de bois utilisés dans la maturation de la « caninha ».

Maintenant que nous savons ce qu`est la cachaça et connaissons la variété de ses types, nous pouvons parler de comment la savourer. Comme dans toute autre dégustation de spiritueux, nous dégustons la cachaça en utilisant nos sens : vue, odorat et goût.

Voyons étape par étape.

Analyse visuelle

La première étape dans le processus de dégustation de cachaça est l’analyse visuelle. Pour une meilleure évaluation nous suggérons ce qui suit : un verre bien clair et propre ; la boisson est mise dans un verre transparent, de préférence une tasse avec une tige afin que vos doigts ou vos empreintes digitales n’influencent pas le résultat, propre et exempt d’odeurs, y compris l`odeur caractéristique de « renfermé »  d`une armoire ou d`un buffet par exemple ; le verre doit être  relativement peu épais ; une surface blanche, un papier ou un carton, qui, placé derrière le verre (à moitié plein) permettra la visualisation du liquide sans l’interférence des objets présents dans l’environnement.

 Analyse olfactive

Pour cette étape de la dégustation, garder une distance entre le verre et votre nez,  généralement trois à quatre centimètres sont suffisants. Il faut éviter tout brouillage olfactif par exemple venant des mains ou de parfums.

Analyse rétro-olfactive

Cette analyse est extrêmement importante, car elle utilise les appareils sensoriels de la bouche, de la gorge et du nez permettant de mettre en valeur ou de découvrir de nouvelles saveurs de la Cachaça. Pour vérifier ce critère, inspirer et remplir partiellement les poumons d’air, prendre une gorgée de Cachaça, déguster, avaler et, seulement alors, expirer lentement. Analyser l’ensemble qui reste en bouche : la douceur, l`acidité, le piquant, la saveur alcoolisée, la saveur du bois, la persistance. Une bonne Cachaça conserve les bonnes caractéristiques déjà détectées a l`étape d`analyse gustative. Ce pendant au moins deux secondes. Plus on prolonge ce moment meilleure est `appréciation.

Évaluation finale

Pour l’évaluation finale, il faut tenir compte de l’ensemble des caractéristiques du processus de production. À ce stade, n’oubliez pas qu’une bonne Cachaça dérive de son champ de canne originel, du traitement qu’il a reçu, d`une récolte faite  au bon moment,  du  temps écoulé entre la coupe de la canne et le broyage, de la qualité de l’eau pour la préparation du moût, de l’hygiène et de la qualité de la fermentation , de la minutie de la distillation  et aussi de l’utilisation appropriée et équilibrée du bois sans aucun des subterfuges visant a masquer les défauts de base de la cachaça. Puisqu’il est impossible de connaître tous les détails de la production, nous devons compter sur nos sens, autrement dit, nous devons évaluer si l’apparence, l’odeur et la saveur de la cachaça sont en harmonie et si cela nous plaît.

Ce contenu a été traduit avec l’aide de [cachaca id=”6523″] Cachaça Leblon [/cachaca]

PUBLICADO POR:

youtube google-plus facebook twitter instagram user filter list